Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Les fantômes n’aiment pas la peinture fraîche

Facebook Twitter Email Imprimer

Les fantômes n’aiment pas la peinture fraîche

Autrefois, les maisons étaient biscornues. C’était plein de tourelles, de clochetons, d’échauguettes. On y trouvait des pièces riquiqui où il n’était même pas possible de mettre un lit. Dans les lambris de bois sombre, se dissimulaient des portes qui menaient à des couloirs tortueux de dégagement. Les escaliers étaient raides et obscurs, enfermés dans des cages où on étouffait. Les fenêtres étaient toutes petites, souvent haut placées. La nuit, le promeneur mélancolique n’y percevait qu’une grêle lumière ; il devait produire des efforts d’imagination intenses pour deviner ce qui se passait à l’intérieur. C’était, dans cet intérieur, plein de recoins, d’anfractuosités qu’un éclairage chiche laissait dans les ténèbres ; quelques lampes de chevet, quelques liseuses, un lustre étique muni d’ampoules parcimonieuses et que des courants d’air balançaient sinistrement. Ces courants d’air faisaient frémir des tapisseries usées. Les peintures étaient sombres : du noir, du marron très foncé, le caca d’oie était ce qu’il y avait de plus clair ; elles avaient cent ans, on ne les refaisait pas ou presque jamais ou alors, comme c’était dans le même ton, ça ne se voyait pas. Les familles s’y calfeutraient, s’y serraient, s’y tenaient au chaud, ou bien, pris par un besoin d’indépendance, chacun grimpait dans sa tourelle pour écouter grincer le vent.

Ces vieilles maisons n’étaient apparemment pas construites par des architectes, puisqu’on appelle maintenant maisons d’architecte ces cubes ou parallélépipèdes blancs et noirs, munis d’énormes baies, où tout est au carré. Il n’y a pas un seul recoin, on perd toujours à cache-cache car, quand celui qui, penché contre le mur, a compté jusqu’à 30 et se retourne à votre recherche, on n’a pas trouvé où se mettre. Seuls quelques placards peut-être, mais c’est très vite connu et le penché contre le mur sait où vous trouver. En revanche, les pièces sont grandes, on peut faire du patin à roulettes ou utiliser d’autres moyens de locomotion rapide autour de grande table basse de la salle de vie. C’est lumineux. C’est blanc dehors, c’est blanc dedans. Comme la peinture blanche se salit vite, on la refait tous les six mois. Comme les baies sont immenses, le passant pas mélancolique du tout voit tout ce que vous faites, les courses autour de la table, les scènes de ménage, les images sur l’écran de télévision qui mesure trois mètres de long sur un mètre cinquante de haut. Il y a plus de transparence, il y a moins de mystère.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

yasbetir1.xyz winbet-bet.com 1kickbet1.com 1xbet-1xir.com 1xbet-ir1.xyz hattrickbet1.com 4shart.com manotobet.net hazaratir.com takbetir2.xyz 1betcart.com betforwardperir.xyz betforward-shart.com betforward.com.co betforward.help betfa.cam 2betboro.com 1xbete.org 1xbett.bet romabet.cam megapari.cam mahbet.cam
deneme bonusu veren siteler deneme bonusu
betoffice betoffice
hentai anime sex von teenager auf xvix.eu
tovuti mtandaoni yenye picha za xx na ngono ya watu wa rangi tofauti kati ya mwanamume mweusi na mwanamke mweupe
tovuti bure mtandaoni na video za ngono amateur na hardcore ngono
ilmainen sivusto verkossa englanti hentai fetish seksivideolla ja intohimoisella pillua nuolemalla
สาวเอเชียออกเดทออนไลน์และร่วมเพศในป่าบนเว็บไซต์ลามกที่ดีที่สุด teensexonline.com
online site of dr doe porn video where the big tits doctor get fucked deep in mouth and pussy
most hardcore amateur interracial sex videos with women that get drilled deep in ass and pussy

Inscription à la newsletter

Ne manquez aucun article de Politique Magazine !

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Politique Magazine ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !