Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Sciences Po titanic

La guerre de 1870 s’achève sur une défaite humiliante. Les Français, du moins les patriotes se rendent compte qu’il a manqué à la France de vrais serviteurs de la patrie, dévoués au bien commun, capables d’organiser et d’administrer. La Troisième République veut forger une élite : on voit l’oxymore…

Facebook Twitter Email Imprimer

Sciences Po titanic

L’École libre des sciences politiques est fondée en 1871. Sur son berceau se penchent tous les courants, saint-simoniens mêlés aux catholiques, tous désirant faire surgir des “décideurs”, comme on ne disait pas alors. L’État se décidant à recruter sur concours pour tous ses grands corps, Sciences Po devient un vivier inépuisable de “talents” et des bataillons entiers d’étudiants sortis de la rue Saint-Guillaume envahissent les administrations.

Mais Sciences Po va un jour renoncer à former une élite classique. Évidemment contaminée par le gauchisme ambiant, elle va plonger avec enthousiasme dans le grand bain de la diversité, du multiculturalisme, du refus bourdivin de reproduire une élite bourgeoise, bref elle va s’efforcer de faire advenir un nouveau monde globalisé en pompant l’argent de l’État par la promesse solennelle de transformer les banlieusards en directeurs de cabinets moulés par le Harvard français qui ne rêve plus de France mais d’Europe, a minima.

Voilà Sciences Po transformée, par la grâce de directeurs opportunistes, fantasques et frelatés, en pourvoyeuse d’européistes méprisants le pays qui les forme, son histoire, ses traditions, sa langue et ses mœurs. Détruire dit-elle, l’enseignement dispensé d’abord, le pays ensuite, dont le gouvernement n’a jamais été si saint-guillaumisé que depuis que la rue Saint-Guillaume est devenue un curieux “laboratoire” (mot qui a la faveur de Macron et qui désigne tous ses projets hasardeux, aux résultats médiocres) dont les cornues chauffent à la théorie du genre cependant que ses alambics distillent de la diversité épicée au racialisme.

Nous lui consacrons un dossier car s’il est patent que nos institutions ne peuvent, intrinsèquement, réaliser le bien commun, il est bien certain que, remplies de Sciences Po, elles ne sont même plus capable de le concevoir.

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

yasbetir1.xyz winbet-bet.com 1kickbet1.com 1xbet-1xir.com 1xbet-ir1.xyz hattrickbet1.com 4shart.com manotobet.net hazaratir.com takbetir2.xyz 1betcart.com betforwardperir.xyz betforward-shart.com betforward.com.co betforward.help betfa.cam 2betboro.com 1xbete.org 1xbett.bet romabet.cam megapari.cam mahbet.cam
deneme bonusu veren siteler deneme bonusu
betoffice betoffice
hentai anime sex von teenager auf xvix.eu
tovuti mtandaoni yenye picha za xx na ngono ya watu wa rangi tofauti kati ya mwanamume mweusi na mwanamke mweupe
tovuti bure mtandaoni na video za ngono amateur na hardcore ngono
ilmainen sivusto verkossa englanti hentai fetish seksivideolla ja intohimoisella pillua nuolemalla
สาวเอเชียออกเดทออนไลน์และร่วมเพศในป่าบนเว็บไซต์ลามกที่ดีที่สุด teensexonline.com
online site of dr doe porn video where the big tits doctor get fucked deep in mouth and pussy
most hardcore amateur interracial sex videos with women that get drilled deep in ass and pussy

Inscription à la newsletter

Ne manquez aucun article de Politique Magazine !

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Politique Magazine ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !