Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Ohé, les tatoués !

Dans ce qui est peut-être son chef-d’œuvre, Septentrion, Jean Raspail décrit des hommes gris pourchassant des hommes vêtus en couleur et aux caractères bien délimités. Les hommes gris sont ces êtres formatés par l’Onu ou un machin comme ça. Certains spécimens de notre humanité ont-ils pris conscience de ce ravage et cherchent-ils à se singulariser par la pratique effervescente du tatouage ?

Facebook Twitter Email Imprimer

Ohé, les tatoués !

Ce qu’on en voit de tatoués ! Tout nus sur les plages, certes, mais encore de manière plus sournoise aux terrasses de café où, dès qu’il commence à faire un peu beau, à défaut de se dévêtir absolument, ils laissent entrevoir sur des bras, des épaules, des chevilles, des cuisses des dessins terriblement suggestifs. Ce qu’il y a d’intéressant à constater, c’est que ces dessins, ces tatouages, par le trait, la pigmentation, se ressemblent. Les tatoués se ressemblent, il y a sur leur peau quelque chose de l’écaille du serpent. Nus, absolument nus, ils font immédiatement penser à de gros boas qui auraient avalé trois agneaux qu’ils n’auraient pas encore digérés.

– Non, pas trois agneaux, trois moutons, dit ma tante Euphrasie qui exagère toujours et qui d’ailleurs a une prédilection pour les hommes gros qu’elle appelle forts.

En dehors des tatoués, on rencontre aussi beaucoup dans les rues, ou les galeries marchandes (ils aiment beaucoup les galeries marchandes), des sosies très travaillés de Johnny Hallyday. Ils ont passé des heures à se faire coiffer comme l’idole des jeunes vieillissante, à se tailler les poils du visage de la manière que pratiquait le barbier du rauqueur, à dénicher des crucifix du même calibre à faire pendouiller sur leur poitrine velue ou pas, à se vêtir des mêmes fringues. Quand je tombe nez à nez sur un de ceux-là, je lui dis : « Noir c’est noir » ; il a d’abord un sourire de connivence, puis ce sourire tombe car je ne suis pas habillé comme Johnny.

– Quand j’étais jeune, me dit l’oncle Victor, époux malingre de la tante Euphrasie, toutes les filles étaient blondes ; elles ressemblaient toutes, en plus moche, à Brigitte Bardot.

Eh oui, mon oncle, le mimétisme est de toutes les époques, c’est une des passions fondamentales de l’homme, et ces temps-ci, il se porte  très bien.

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

France

EXISTE-T-IL ENCORE UNE DROITE NATIONALISTE EN FRANCE ET AILLEURS ?

EXISTE-T-IL ENCORE UNE DROITE NATIONALISTE EN FRANCE ET AILLEURS ?

Par Yves Morel

Existe-t-il une droite nationaliste française, actuellement ? La plupart de nos compatriotes pensent que « l’extrême droite », comme disent nos médias, est représentée par Le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen et Jordan Bardella, et, dans une moindre mesure, Reconquête ! d’Éric Zemmour et Marion Maréchal. Mais, pour qui connaît tant soit peu notre histoire politique, une telle affirmation laisse perplexe.

France

Armement français : zénith marchand, éclipse politique, chant du cygne technologique

Armement français : zénith marchand, éclipse politique, chant du cygne technologique

Par Emmanuel de Ribas

Les succès marchands de l’industrie française de l’armement ne doivent pas faire conclure à l’excellence de ses technologies ni à la pertinence de sa diplomatie. Si les armes françaises rencontrent enfin un vrai succès, c’est précisément parce que la France n’a plus les moyens politiques de les utiliser comme outil d’influence. Quant aux qualités indéniables de ses armes, aucune ne peut se prévaloir d’être technologiquement avancée et donc capable d’affronter les innovations en train d’émerger…

1v1.lol unblocked google sites unblocked bit life unblocked slope unblocked yohoho unblocked io games unblocked drive mad unblocked 1v1.lol unblocked io games krunker.io 1v1.lol
melbet megapari 1win giriş melbet giriş melbet giriş melbet melbet giriş onbahis giriş megapari

Inscription à la newsletter

Ne manquez aucun article de Politique Magazine !

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Politique Magazine ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !