Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Tintin en Guinée

Facebook Twitter Email Imprimer

Tintin en Guinée

Entre 1939 et 1945, la guerre fait rage dans le monde ; la France est occupée et son peuple se déchire. Durant ce temps, un enfant de six ans avec son grand frère et ses parents vivent en Guinée, colonie française, qui, comme d’autres colonies de l’AOF, a largement contribué à l’effort national en envoyant près de 18 000 soldats.

Dans ce contexte dramatique nous découvrons l’Afrique avec sa faune, sa nature et ses sortilèges au travers du regard naïf de cet enfant. Les souvenirs de l’auteur sont remarquablement retranscrits, car utilisant le « je » ; il se replonge dans sa propre perception des évènements d’alors. Sa fascination pour l’unique train qui relie Conakry à Kankan, est le fil conducteur ou plutôt le rail de son récit. La cohabitation avec les populations locales, l’empathie avec les employés et la situation isolée de cette famille, exilée d’une certaine manière, sont contées avec humour et grande tendresse.

Le souvenir du temps des colonies n’est pas une nostalgie, mais un témoignage du temps où la paix existait et où les fratries se respectaient.

L’indépendance violemment réclamée – et dans quelles circonstances ! – aboutit au régime marxiste, dictatorial et sanglant de Sékou Touré, puis à des putschs et au massacre du 28 septembre 2009. Souhaitons à Alpha Condé, sage président de la République, élu depuis le 21 décembre 2010, de renouer avec la tradition généreuse de l’accueil et de la fraternité, ainsi qu’elle existait au temps de l’enfance de Philippe Chesnay.

On ne pourra que conclure en citant le Franco-congolais Marie Alfred Ngoma, président de l’association « Partage », journaliste aux Dépêches de Brazzaville, spécialiste de l’actualité culturelle et de la diaspora congolaise en France : « Un pur plaisir que la découverte des écrits de cet auteur à ajouter aux rayons de sa bibliothèque à l’unanimité ! »

Au cœur de la brousse. Une Enfance en Guinée,
Philippe Chesnay, Editions Jean Picollec, 168 p, 15 €

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

Civilisation

Gouverner c’est douter. Le scepticisme méthodologique chez Montaigne

Gouverner c’est douter. Le scepticisme méthodologique chez Montaigne

Par Louis Soubiale

Rien ne paraît plus audacieux à l’homme – devrait-on ajouter l’épithète moderne, comme pour caractériser ce type d’homme occidental enfanté par un XXe siècle techniciste, mécaniciste, en un mot, déspiritualisé – que de défier ce qui le transcende, même ce à quoi son entendement se dérobe, ne se souciant guère que sa raison soit enténébrée dans l’ineffable et l’inaccessible, que son Logos s’évapore dans l’immensité infinie du cosmos…