Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Ne pas subir

Facebook Twitter Email Imprimer

Ne pas subir

Bien sûr, à moins d’être abêti par les médias au point d’avoir perdu toute capacité de réflexion, vous savez déjà que nous sommes en guerre. Vous savez aussi que poster sur Internet des photographies sous-titrées « Je suis en terrasse. » ne fait pas de vous un résistant. Il y a longtemps que vous avez compris la nécessité de connaître l’ennemi et l’appeler par son nom, ce à quoi ni les politiques ni les journalistes ni même le pape ne semblent se résoudre.

Autant de raisons pour accueillir avec sympathie l’initiative de ce correspondant de guerre et de cet officier des forces spéciales désireux de vous enseigner les moyens de survivre en situation de danger terroriste.

Et autant de raisons d’être amèrement déçu en découvrant qu’il s’agit là d’un petit traité opportuniste, utilisant la peur et le désarroi de la population face à la terreur islamique.

Dire qu’il y a dans le Coran de quoi justifier toutes les atrocités possibles, vous inciter à faire blinder la porte de votre chambre à coucher, au cas où des égorgeurs en djellaba s’introduiraient nuitamment chez vous, vous inciter à trimballer dans vos poches ou votre sac à main une trousse de survie excédant les trente kilos, vous apprendre à faire une corde avec des draps ou à crever l’œil d’un djihadiste avec votre stylo si vous n’avez pas réussi à lui briser la nuque d’un revers de main, relève de la plaisanterie, rien de plus.

Après lecture de cet ouvrage, tellement anxiogène qu’il faudrait le déconseiller aux cardiaques, qui énonce, au cas où vous manqueriez d’imagination, tous les cataclysmes susceptibles de nous frapper en proposant pour y pallier des trucs de commandos inutiles au commun des mortels, gageons qu’une majorité de Français sera plus encline à s’entraîner à réciter avec conviction la chahada qu’à prendre les armes … Quant aux autres, ceux qui ont vraiment des âmes de résistants et de guerriers, les sacro-saintes « valeurs de la république et de la démocratie » louées ici à pages entières, suffiront-elles à les convaincre d’aller se battre et mourir ? Il est permis d’en douter. Et urgent de leur donner d’autres raisons de « ne pas subir ».

 Ne pas subir ; petit manuel de résistance en temps de guerre terroriste, de Philippe Lobjois et Michel Olivier, Fayard ; 230 p ; 17 €.

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

France

« Réveille-toi, ô toi qui dors… »

« Réveille-toi, ô toi qui dors… »

Par Claude Wallaert

C’est bien à nous, Français, qu’il s’adresse, cet homme intrépide ; il sonne la diane et nous encourage ! Son message est d’abord vibrant et stimulant comme un appel de trompette : ironie mordante, chronique moqueuse, galerie de portraits souvent cruels, nous avons droit à tout cela ; puis, la charge s’apaise, la mélodie se fait grave : une fois bien réveillés, nous sommes rappelés à nos devoirs de Français, et encouragés à relever la tête.