Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

De la musique avant toute chose…

« Jeanne Leleu attendait une consécration que d’autres pays, à la place du nôtre, eussent déjà rendue éclatante.» Olivier Merlin, Le Monde, 30 avril 1947.

Facebook Twitter Email Imprimer

De la musique avant toute chose…

Née le 29 décembre 1898 à Saint-Mihiel d’un père chef de musique des Armées et d’une mère professeur de piano qui l’initia dès sa plus tendre enfance, Jeanne Leleu étudia au Conservatoire de Rennes avec la pianiste et compositrice Halina Kryżanowska. Ses parents inscrivirent ensuite le petit prodige de 9 ans au Conservatoire de Paris.

L’admiration de Ravel

À quatre mains avec Germaine Durony, la fillette créa Ma Mère l’Oye, pièces enfantines de Ravel, le 20 avril 1910 à la Salle Gaveau. Décelant son talent précoce, celui-ci lui dédiera un Prélude en 1913 ! Élève de Marguerite Long et d’Alfred Cortot, Jeanne Leleu obtint son Premier prix de piano et débuta une brillante carrière de concertiste. Pendant la Première guerre, elle suivit les classes d’Auguste Chapuis (harmonie), Georges Caussade (contrepoint et fugue) et Charles-Marie Widor (composition). Ses études furent couronnées en 1919 par un Premier prix de contrepoint et en 1922, année de l’écriture de son Quatuor pour piano et cordes, par un Premier prix de composition. Widor l’encouragea à tenter le Prix de Rome. Après Lili Boulanger et Marguerite Canal, elle fut ainsi la troisième femme à remporter le Premier Grand Prix pour sa cantate Béatrix.

« L’époque de la maturité musicale »

Jeanne Leleu prit quartier en janvier 1924 à la Villa Médicis dans le pavillon de San Gaetano sur la colline du Pincio pour ne revenir à Paris qu’au tout début de l’année 1927. Ses envois de Rome attestent d’un métier parfaitement maîtrisé : Six sonnets de Michel-Ange (1924), Le Cantique du Soleil de Saint-François d’Assise (1925), les Esquisses italiennes (1926), En Italie (10 pièces). La Suite symphonique pour instruments à vent (1926) donnée à l’Académie Sainte-Cécile dénote l’influence de Stravinsky, tout comme la Fantaisie cambodgienne sur deux thèmes folkloriques. La virtuose s’arrachait occasionnellement à ses travaux pour donner des concerts sur la Riviera, interprétant les classiques.

« Une telle ardeur, une telle flamme, un tel lyrisme »

De remarquables productions imposèrent Jeanne Leleu parmi les meilleurs compositeurs de sa génération. Le triptyque symphonique Transparences détaille L’arbre plein de chants (inspiré d’un texte d’André Gide), Miroir d’eau et Etincelles d’été (Paul Valéry). Ces trois joyaux orchestraux habilement ciselés furent créés par Walter Staram en 1933 et la critique souligna : « cette extrême fluidité, cette irisation des sonorités qui, je crois bien, n’a jamais été poussée aussi loin et peut se comparer aux meilleures réussites de l’impressionnisme, n’empêche pas la solidité de la composition.1 »

Jour d’été, ballet composé de quatre tableaux symphoniques créé à l’Opéra-Comique en 1940 totalisa plus de quarante représentations. Commande de la Radiodiffusion française, Femmes (1947) révéla une Jeanne Leleu ne dédaignant pas la musique légère. Sa suite chorégraphique caricaturait avec humour différents types de starlettes d’opérettes : Sémillantes et langoureuses, Tendres et sentimentales, Duègnes et ingénues, Volages !

Absolu chef-d’œuvre encensé par la presse, le ballet Nautéos, sur un argument de René Dumesnil, représenté à Monte-Carlo en 1947, puis à l’Opéra de Paris en 1954, bénéficia d’une chorégraphie de Serge Lifar et de la présence de la célèbre étoile Yvette Chauviré.

On lui doit encore un âpre et vigoureux Concerto pour piano et orchestre qu’elle créa elle-même en 1937 aux Concerts Lamoureux sous la baguette d’Eugène Bigot et qu’admirait Florent Schmitt. Ses œuvres connaissaient un succès retentissant. Elles étaient fréquemment radiodiffusées et reprises à l’étranger.

Le voile de l’oubli

Dans les années 1930, Jeanne Leleu enseigna à la Schola Cantorum et à l’École Normale de Musique ainsi que dans les Maisons d’éducation de la Légion d’honneur de 1937 à 1948. En 1947, elle fut nommée professeur de déchiffrage au Conservatoire de Paris puis professeur d’harmonie de 1952 à 1967.

« Je préfère vivre simplement et n’être préoccupée que de bien écrire. Les compositeurs de ma génération sont pressés, pressés d’être « joués » ou de gagner de l’argent… C’est compréhensible. Moi, j’écris lentement et je veux que ce soit pour mon seul plaisir. Aucune considération d’aucune sorte n’entre en jeu quand il s’agit de ma musique.2 » Unanimement reconnue par ses pairs et par la critique, atteinte d’une maladie neurodégénérative au début des années 1960, Jeanne Leleu se cloîtra peu à peu dans son appartement de la rue des Feuillantines et s’éteignit le 11 mars 1979. Elle fut incinérée au Père Lachaise.

 


Pépîtes en boite

Si les illustrations de Lorène Gaydon s’apparentent curieusement à une naïve BD pour gamines, il faut rendre hommage au label fondé par Héloïse Luzzati qui ressuscite avec bonheur et qualité les compositrices négligées. Le récent CD inaugure une série consacrée à Jeanne Leleu et propose trois opus de jeunesse. La noblesse de conception et la délicatesse de réalisation du Quatuor pour cordes et piano captivent d’emblée et attestent de la maturité précoce de la compositrice, excellemment servie par les musiciens. Les Six Sonnets de Michel-Ange déploient une richesse harmonique, une palette expressive et une somptuosité d’imagination qui transfigurent les poèmes. Malgré le timbre chaleureux de sa voix, il manque à Marie-Laure Garnier articulation et intelligence du texte pour leur rendre justice. Camille Maurane en avait offert une version autrement compréhensible en 1960. Les quatre extraits d’En Italie nous font regretter de ne pas entendre l’intégralité de la suite. Alternant verve et délicatesse, grâce et fraîcheur, la pianiste Celia Oneto Bensaid traduit magnifiquement le charme spontané de ces subtils croquis.

Jeanne Leleu, Une consécration éclatante, volume 1 : Musique de chambre et mélodies, La boîte à pépites BAP06

 

1René Dumesnil, Mercure de France, 1er avril 1935.

2M. B.-H., Excelsior, 2 avril 1934.

Illustration : Jeanne Leleu en 1947

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

Civilisation

Merveilles françaises

Merveilles françaises

Par Richard de Seze

Parfois les conservateurs de musée sont énervés. Que se passe-t-il, en France, entre 1420 et 1460 ? Le “siècle de Charles VII” (qui régna de 1422 à 1461) n’a-t-il rien apporté de remarquable et ce roi mal aimé, éclipsé par Jeanne d’Arc, René d’Anjou ou Jacques Cœur, mérite-t-il d’être coincé entre les primitifs français et 1500 ? La France ravagée par la guerre de cent ans est-elle une page blanche artistique ?

Civilisation

Éclatante Renaissance

Éclatante Renaissance

Par Richard de Seze

Nous avons tous eu une image de la Renaissance, formée à l’école et portée par le nom attribué à cette période : une rupture esthétique, radicale, lumineuse, colorée, érudite et sensuelle, avec un Moyen-Âge sévère, morne, malhabile et ignorant. Quelques années nous ont suffi à tous pour considérer avec méfiance ces ruptures extraordinaires, ces « passages de la nuit à la lumière » qui tiennent plus des éléments de langage du propagandiste que du discours du savant ou des admirations de l’amateur.

yasbetir1.xyz winbet-bet.com 1kickbet1.com 1xbet-1xir.com 1xbet-ir1.xyz hattrickbet1.com 4shart.com manotobet.net hazaratir.com takbetir2.xyz 1betcart.com betforwardperir.xyz betforward-shart.com betforward.com.co betforward.help betfa.cam 2betboro.com 1xbete.org 1xbett.bet romabet.cam megapari.cam mahbet.cam
deneme bonusu veren siteler deneme bonusu
betoffice betoffice
hentai anime sex von teenager auf xvix.eu
tovuti mtandaoni yenye picha za xx na ngono ya watu wa rangi tofauti kati ya mwanamume mweusi na mwanamke mweupe
tovuti bure mtandaoni na video za ngono amateur na hardcore ngono
ilmainen sivusto verkossa englanti hentai fetish seksivideolla ja intohimoisella pillua nuolemalla
สาวเอเชียออกเดทออนไลน์และร่วมเพศในป่าบนเว็บไซต์ลามกที่ดีที่สุด teensexonline.com
online site of dr doe porn video where the big tits doctor get fucked deep in mouth and pussy
most hardcore amateur interracial sex videos with women that get drilled deep in ass and pussy

Inscription à la newsletter

Ne manquez aucun article de Politique Magazine !

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Politique Magazine ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !