Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Conte charmant

Facebook Twitter Email Imprimer

Conte charmant

Il était une fois, dans un jardin splendide, un grand et bel arbre planté au bord de l’eau dont le feuillage abritait oiseaux et écureuils tandis que les enfants venaient jouer sous son ombre. Jusqu’au jour où l’arbre, exaspéré de ce remue-ménage, exigea de rester seul et chassa enfants, oiseaux, petites bêtes, et même la rivière qui l’abreuvait … Or, laissé à lui-même, le bel arbre se prit à dépérir.

Personne ne peut être heureux tout seul, l’égoïsme et la méchanceté n’amènent rien de bon, mais le pardon peut tout réparer.

Arbre2Frère Nicolas a choisi, pour illustrer des vérités universelles, mais d’abord chrétiennes, d’éviter le discours religieux, afin de toucher un plus vaste public. Est-ce judicieux ? Peut-être. Cela donne une histoire charmante, bien servie par les illustrations aux couleurs éclatantes de Marie-Laure Viney.

L’arbre qui ne voulait pas d’amis, de Frère Nicolas et Marie-Laure Viney, éditions franciscaines, 35p., 9,50 euros.

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

France

« Réveille-toi, ô toi qui dors… »

« Réveille-toi, ô toi qui dors… »

Par Claude Wallaert

C’est bien à nous, Français, qu’il s’adresse, cet homme intrépide ; il sonne la diane et nous encourage ! Son message est d’abord vibrant et stimulant comme un appel de trompette : ironie mordante, chronique moqueuse, galerie de portraits souvent cruels, nous avons droit à tout cela ; puis, la charge s’apaise, la mélodie se fait grave : une fois bien réveillés, nous sommes rappelés à nos devoirs de Français, et encouragés à relever la tête.