Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

C’était un 17 octobre…

Facebook Twitter Email Imprimer

17 octobre 1748 : fin du siège britannique de Pondichéry (Inde). Après 58 jours de siège, l’armée britannique, emmenée par Boscawen, décide de quitter Pondichéry qu’elle ne peut pas prendre aux Français, dirigés par l’administrateur de la colonie, Joseph François Dupleix. Ce n’est que partie remise puisque la France perd le comptoir au profit de l’Angleterre, 13 ans plus tard faute d’avoir suffisamment soutenu Dupleix. France et Angleterre se disputent le comptoir jusqu’en 1816, date à laquelle Pondichéry redevient française et le reste jusqu’en 1962, année de sa cession à l’Inde.

17 octobre 1777 : bataille de Saratoga ( Etats-Unis – Etat de New-York) ). Le général anglais Burgoyne se rend avec ses 5000 hommes au général Gates commandant quelques 20 000 insurgents américains. Cette défaite anglaise est le tournant de la guerre d’indépendance et incite le roi de France à apporter son aide aux indépendantistes américains.

17 octobre 1781 : bataille de Yorktown (Etats-Unis – Virginie). Le comte de Rochambeau et Georges Washington unissent leurs efforts pour l’ultime assaut des dernières redoutes anglaises de Yorktown.

17 octobre 1793 : défaite vendéenne de Cholet. L’armée catholique vendéenne est battue dans le combat le plus important de la guerre.

17 octobre 1806 : combat du pont de Halle. La division Dupont, réduite au 32e de ligne et à un bataillon du 9e, bat le corps de réserve prussien fort de 20 000 hommes, et s’empare du pont de Halle, prenant 5000 prisonniers, 4 drapeaux et 30 canons.

17 octobre 1961 : manifestation parisienne tragique. La guerre d’Algérie se traduit en France par de nombreux attentats et meurtres de policiers commis par le FLN. La FPA (force de police auxiliaire) pratique en retour une répression particulièrement dure à l’encontre de la communauté algérienne en France. Constituée d’Algériens formés au combat urbain et anti-terroriste, la FPA est issue de l’armée et a été utilisée durant la bataille d’Alger. Les dirigeants du FLN poussent, le 17 octobre, la communauté algérienne à manifester alors que le préfet de Paris, Maurice Papon, ayant reçu des ordres du gouvernement, interdit la manifestation et « couvre » moralement et par avance les policiers chargés de la réprimer. Selon les sources, entre 30 et 300 manifestants sont tués. L’événement fait encore débat.

NB : Parution du n°275 de la RHA sur le thème « Retour sur 1944 »

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

France

Les droites et les catholiques

Les droites et les catholiques

Par Christophe Boutin

« Au secours, la droite revient ! » Ce cri n’a pas seulement agité ces dernières années le monde politique, mais aussi le monde catholique. Pouvait-il y échapper ? Bruno Dumons pose la question en ouvrant ce recueil : « Cette “droitisation” du catholicisme ne serait-elle pas, au final, l’expression d’un phénomène politique plus global et transnational concernant le renouveau conservateur dans les sociétés occidentales, profitant ici d’un retour de balancier post-conciliaire, propre au catholicisme romain ? ». Reste à savoir comment ce conservatisme ferait retour dans les milieux catholiques, et quelles seraient les influences importantes.

Inscription à la newsletter

Ne manquez aucun article de Politique Magazine !

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Politique Magazine ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !