Politique Magazine n° 209

8,00

Éditorial

Bonne année ! par Philippe Mesnard

 

Actualité

De Noël à Pâques, par Hilaire de Crémiers

Une jeunesse qui refuse la décadence, par Jacques Trémolet de Villers

Quelle politique écologique ? par Yves Morel

Le profil inquiétant des activistes de la vaccination, par Louis Forbel

L’escalade en catimini, par Radu Portocala

De quoi « ben voyons » est-il le nom ? par Aristide Renou

Le politiquement correct, Zemmour et les conservateurs, par Pierre de Lauzun

Comment l’Ined informe le débat sur l’immigration en France, entretien avec Jean-François Mignot

À contretemps : La crise de la démocratie est une crise de l’homme. Gustave Thibon par Louis Soubiale 

L’imagier – France

 

Dossier

Numérique : les impasses et les rêves, par Philippe Mesnard 

Tout numérique, par François Schwerer

#BalanceTonMMORPG ou l’ère du métavers, par Laurent Gayard

 

Monde

L’imagier – Monde 

Les chrétiens d’Orient en 2022, par Charles de Meyer

L’Allemagne nous étonnera toujours, par Georges-Henri Soutou

« Les indépendantistes préféraient perdre par forfait
plutôt que dans les urnes », entretien avec Elisabeth Nouar

Outre-mer : le grand bradage ? par Jean Bouër

Le veau d’or est toujours debout, par Olivier Pichon

 

Libre propos

Mobilité, quand tu nous tiens, par Bernard Leconte

 

Civilisation 

Commission Sauvé : droit de suite, entretien avec Odon de Cacqueray

« Notre-Dame, la première cathédrale destinée à l’accueil des athées et des postchrétiens », entretien avec Pierre Wariou

« Ce sont les familles qui font les nations », entretien avec Nicolas Bagory

Prose abstraite, chronique littéraire de Michel Bouvier

Livres, par HC

Au miroir de la Mort, par Richard de Seze

Théâtre, par Madeleine Gautier

Docteur Jivago, chronique cinématographique d’Aristide Leucate

Les lumineux chemins de traverse de Federico Mompou, chronique musicale de Damien Top

Arthur et Myosotis, la chronique de Claude Wallaert

Catégorie :

Description

Numérique : les impasses et les rêves. Les mérites du numérique sont évidents : il n’a jamais été aussi facile d’échanger quoi que ce soit avec qui que ce soit. Ses dangers sont évidents aussi : les grands opérateurs, pour le plus grand bien de leurs finances, travaillent à enfermer les utilisateurs dans des “écosystèmes” qui finissent par les contraindre autant qu’ils les aident ; et les gouvernements, tout à la fois technolâtres et opportunistes, ont mesuré les mérites de ces liens.