Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Le Grand Ravalement

La Ve République est curieusement résiliente, comme on dit aujourd’hui des personnes qui vivent une catastrophe et poursuivent leur chemin.

Facebook Twitter Email Imprimer

Le Grand Ravalement

Le terme désignait d’abord la capacité d’un matériau à résister au choc, ne se brisant pas ; puis la capacité d’un système à résister au choc, et même à la modification de son environnement. Il est certain que la Ve résiste… mais dans quel état ! La France existe peu, les partis sont conspués, les électeurs ont déserté, les juges font cavalier seul, le président se prend pour le conseil des ministres et joue les porte-parole, le Parlement ne sert plus à rien…

Peut-on imaginer qu’un régime qui survit ainsi témoigne moins de sa résistance et de sa résilience que de son infinie plasticité aux mains de ceux qui jouissent de l’autorité au point qu’ils la capturent et la détiennent au mépris de toute réelle légitimité, accrochés à la lettre des institutions bien plus qu’à leur esprit ?

La Ve a besoin d’un Grand Ravalement. Quel est ce président qui n’est responsable de rien ? Ces ministres marionnettes qui n’administrent qu’à peine, ces parlementaires qui ne représentent pas et ne contrôlent rien, ce peuple prétendument souverain qui n’arrive pas à se faire entendre et qu’on châtie s’il ne se soumet pas, cette Constitution sans cesse révisée et pliée ?

Un régime politique a besoin de continuité, la Ve n’offre que dix ans à celui qui gouverne, et encore, à condition que ses successeurs ne se jettent pas trop vite dans la bataille. Un pouvoir a besoin d’équilibre, le président intouchable est en roue libre. Un pays a besoin de croire en la légitimité de celui qui incarne l’autorité, les partis s’accrochent à une majorité numérique fantomatique.

Dressons un incomplet état des lieux.

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

France

Limites

Limites

Par Philippe Mesnard

Il y a dans les déclarations de Macron, qui s’obstine à présenter la France comme le phare des nations (et donc lui-même comme la lumière dispensée par ce phare), la vieille et insupportable prétention progressiste à mépriser les conditions de son expansion : les nappes bienfaisantes de l’universalisme sont supposées recouvrir toutes les aspérités, les parois des nations sont supposées fondre à la flamme des convictions généreuses, les adversaires ne sont que fétus balayés par le vent de l’histoire.

Tribunes

Solitaire et irréductible, gardien de la République et de l’Europe

Solitaire et irréductible, gardien de la République et de l’Europe

Par Hilaire de Crémiers

L’homme qui dirige la France, ou qui croit la diriger, avec un sentiment de puissance exagéré qui ne correspond plus à la réalité d’aujourd’hui, et encore moins après les élections européennes qui le sanctionnent si gravement et, pour ainsi dire, presque totalement, comme un plébiscite de rejet, peut encore, et malheureusement, pendant les trois ans qui lui restent de présidence, causer d’autant plus de dégâts qu’il se sent pressé, voire acculé par le temps, et qu’il cherche le débouché d’un nouveau statut qui lui permette, après les échéances électorales et la fin de son mandat en 2027, de conserver un rôle prépondérant dans des structures politiques et économiques du plus haut niveau.

1v1.lol unblocked google sites unblocked bit life unblocked slope unblocked yohoho unblocked io games unblocked drive mad unblocked 1v1.lol unblocked io games krunker.io 1v1.lol
melbet megapari 1win giriş melbet giriş melbet giriş melbet melbet giriş onbahis giriş megapari

Inscription à la newsletter

Ne manquez aucun article de Politique Magazine !

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Politique Magazine ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !