Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

37,20 %

Facebook Twitter Email Imprimer

37,20 %

C’est le nombre de naissances d’origine africaine ou maghrébine en France métropolitaine en 2014, si l’on en croit les chiffres de dépistage de l’Association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l’enfant (AFDPHE) une agence financée par l’Assurance maladie.

En charge du dépistage néonatal de cinq maladies génétiques rares, l’AFDPHE a effectué ses tests sur 782 000 nouveaux-nés en 2014 en métropole, soit près de 100% des naissances déclarées.

Disparités régionales

Sur ce total, 291 000 nouveaux-nés ont été dépistés de la drépanocytose, une maladie génétique rare du sang qui « touche essentiellement les enfants originaires des Antilles, d’Afrique noire mais aussi d’Afrique du Nord », explique l’agence sur son site internet, qui précise que « ce dépistage ne concerne que les enfants à risque en raison de l’origine de leurs parents ».

La moyenne nationale cache de fortes disparités régionales.
En Ile-de-France, ce sont 69% des naissances qui ont été dépistées de la drépanocytose en raison de l’origine des parents. En Provence-Alpes-Cote d’Azur, près de 50%. En Alsace, 36%. En Limousin, 25%. En Aquitaine, 18%. En Bretagne, 8%.

En 2006, les nouveaux-nés dépistés de la drépanocytose en France métropolitaine étaient de dix points inférieurs au niveau actuel.

Ces chiffres, sortis il y a deux ans par le site Fdesouche.com, montrent indirectement l’ampleur des flux migratoires en œuvre en France depuis une trentaine d’années.

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

Monde

Londres réémigre ses migrants vers l’Afrique

Londres réémigre ses migrants vers l’Afrique

Par Frédéric de Natal

Mi-avril, le Royaume-Uni a signé un partenariat inédit avec le Rwanda, puissance émergente de l’Afrique de l’Est. Il prévoit l’accueil de migrants vivant illégalement en Grande-Bretagne sur le sol du « pays des mille collines ». En échange, Londres s’est engagée à verser une somme de plusieurs millions d’euros. Un accord qui fait grincer des dents l’Union européenne et les associations des droits de l’homme.

Civilisation

La déferlante

La déferlante

Par Hilaire de Crémiers

Notre ami et collaborateur André Posokhow s’est livré à un travail d’une précision qui mériterait le qualificatif de scientifique, s’il n’était obligé lui-même de concéder que les chiffres en matière d’immigration, étant donné les faiblesses initiales des données officielles et le flou entretenu par les autorités politiques et les organismes habilités, sur l’ensemble des catégories concernées, relèvent de l’évaluation avec ce que ce mot peut connoter d’approximation.

Inscription à la newsletter

Ne manquez aucun article de Politique Magazine !

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Politique Magazine ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !