Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Virus et responsabilités

Facebook Twitter Email Imprimer

Virus et responsabilités

Cette crise pose mille questions politiques sur la nature de ce régime qui jette si facilement au caniveau les libertés qu’il prétend priser et s’installe avec délices dans ces états d’urgence interminables qui lui permettent de suspendre le cours normal des choses, la vie des citoyens et l’exercice raisonnable de leur jugement. L’une de ces questions cruciales est celle de la responsabilité. De quoi l’État est-il responsable ? De nous maintenir en vie, de nous éviter la ruine, de nous protéger des vérités déplaisantes, de nous garantir qu’Arte, décorée du label Nation apprenante, diffuse des programmes « reconnus contenu pédagogique par l’Education nationale » ?

À écouter les différents ministres, il semblerait que le gouvernement a pour mission sacrée de défendre sa politique, quelques acrobaties mentales que cela nécessite et quels que soient les démentis que la réalité impose, aujourd’hui ou demain. Ce confinement soudain et total était-il la bonne solution ou un masque jeté sur l’imprévoyance et l’indécision ? La responsabilité du gouvernement était-elle de prétendre éviter des morts – tout en condamnant les Ehpad – en bouleversant le pays entier ou d’administrer le pays en discernant le bon, le juste, l’acceptable et le nécessaire ?

Quand Marlène Schiappa, dans une France aux rues vides et aux maisons pleines, sauf à Villeneuve-la-Garenne, explique que le harcèlement de rue est toujours un délit et que les familles sont le lieu dangereux des plus grandes violences, quelle responsabilité prend-elle ? Sur quelle réalité s’appuie son sens du devoir et la compréhension de sa mission ? Et quand, au moment même où la France, terrorisée par la prétendue guerre déclarée au virus, en est réduite à laisser les gens mourir seuls, Olivier Véran, ministre de la Santé, s’inquiète de la baisse des avortements, quelle responsabilité prend-il et de quelle responsabilité témoigne-t-il vis-à-vis des vies qui, prétendument, justifient que le pays entier soit mené à la ruine ? Et quelle responsabilité prennent les Français en acceptant si vite, et avec de nouveaux rituels crétins, leur privation de libertés ?

Responsabilité individuelle, personnelle, collective, étatique, cette question traverse tous nos étonnements et toutes nos réflexions.

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

Editoriaux

Puisqu’il faut y aller…

Puisqu’il faut y aller…

Par Philippe Mesnard

Notre sujet, c’est l’Union européenne. Si le dossier se concentre sur la manière ahurissante dont les élites françaises nous sacrifient en permanence à cette grande idée américaine, tout en montrant, sur le cas précis de la défense, que des nations peuvent très bien agir ensemble sans se fondre les unes dans les autres, il s’agit surtout, aujourd’hui, d’affirmer une fois de plus à quel point nos institutions sont perverties par des esprits faussés eux-mêmes.

France

Les libertés à la trappe ? Les inquiétantes régressions sous deux quinquennats

Les libertés à la trappe ? Les inquiétantes régressions sous deux quinquennats

Par Jean Bouër

Même si le deuxième quinquennat de Macron est riche en atteintes aux libertés, le pli était pris depuis longtemps. Les députés ne laissent pas de vouloir contraindre les citoyens par tous les moyens possibles de ne pas s’exprimer, allant même jusqu’à imaginer que l’administration déciderait souverainement de ce qui est ou non dicible. Aucune liberté n’est à l’abri de cette rage de contrôle.

1v1.lol unblocked google sites unblocked bit life unblocked slope unblocked yohoho unblocked io games unblocked drive mad unblocked 1v1.lol unblocked io games krunker.io 1v1.lol
melbet megapari 1win giriş melbet giriş melbet giriş melbet melbet giriş onbahis giriş megapari

Inscription à la newsletter

Ne manquez aucun article de Politique Magazine !

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Politique Magazine ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !