Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Pour ce que rire est le propre de l’homme

Charmant opuscule de nos amis Basile de Koch et Richard de Seze.

Facebook Twitter Email Imprimer

Pour ce que rire est le propre de l’homme

Le titre est une gageure : Les 33 meilleures blagues de Jésus. Le lecteur redoute le pire. Peut-on rire de Jésus ? L’évangile est-il une comédie ? Eh bien, sous ses allures drolatiques, illustrations jointes, il s’agit là de l’une des meilleures exégèses de ces textes sacrés. C’est même d’une profondeur abyssale pour qui veut bien méditer. L’exégèse habituelle, trop sérieuse, qu’il ne s’agit pas de contester, passe à côté de l’incroyable source d’étonnement et donc d’admiration que ne peut manquer de susciter les paroles d’un Fils de Dieu qui se fait Fils de l’Homme. N’est-ce pas d’une ironie sublime que la seule association de ces deux termes ? Alors la multiplication des pains, la marche sur les eaux, et jusque sur la croix le grand cri poussé par l’Homme-Dieu donnent l’occasion de faire entendre à un monde qui meurt de ses absurdités compassées, jusqu’où va le miséricordieux sourire de Dieu. Oui, jusqu’à l’espièglerie ! Comme le disent nos deux auteurs. Un vrai traité de théologie à mettre dans toutes les mains, une manière fort spirituelle de se lancer dans la plus haute spiritualité.

Les 33 meilleures blagues de Jésus, Basile de Koch, Richard de Seze, Les éditions du Cerf, 160 p. 15€

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

Civilisation

Déclarations d’amour

Déclarations d’amour

Par Michel Bouvier

On peut déclarer son amour à une femme, à un homme, à son enfant, ou encore à son père, comme fait Mathias Malzieu dans Le guerrier de porcelaine (éd. Albin Michel), mais on peut aussi s’éprendre d’un personnage inventé, qu’on invente afin de pouvoir l’aimer, d’en faire son ami, ainsi que l’ose Bernard Quiriny dans Portrait du baron d’Handrax (éd. Rivages), et c’est la plus étonnante des déclarations d’amour à première vue, puis moins en y regardant de plus près. Parce qu’en fait, on touche là un des grands secrets de la création littéraire, dont le principe est l’amour.

Inscription à la newsletter

Ne manquez aucun article de Politique Magazine !

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Politique Magazine ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !