Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

« Pour ce que rire est le propre de l’homme »

Facebook Twitter Email Imprimer

« Pour ce que rire est le propre de l’homme »

Catherine Rouvier, avocate, maître de conférence à l’université, nous communique avec générosité, en faisant l’éloge du rire, la gaieté qui l’anime, « cette grâce qu’elle n’avait pas demandée », dit-elle. Son invitation est une thérapie par le rire, ce rire libérateur dont on a si souvent besoin mais dont l’auteur ne veut retenir que l’essentiel : « ne viser que le meilleur ». Difficile ! Car faire rire n’est pas aisé. Il est une aptitude à diffuser la gaieté qui colore soudain tout d’une irrésistible drôlerie. Et recourir à l’humour, voire au rire, est périlleux, car si le but est de nous réjouir, il offre aussi le moyen d’un passage intrusif d’une frontière privée et cette intrusion n’est pas forcément goûtée par tous. D’où l’adage du célèbre humoriste Desproges : « On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui » ? C’est-à-dire pas n’importe comment. Néanmoins, nous ne pouvons qu’adhérer au parti-pris de l’auteur, car une société où le rire cesserait d’être cultivé, périrait. D’ennui !

Surtout ne vous arrêtez pas de rire,
Catherine Rouvier, Ed. Godefroy de Bouillon, 85 p, 15 €.

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

Civilisation

Gouverner c’est douter. Le scepticisme méthodologique chez Montaigne

Gouverner c’est douter. Le scepticisme méthodologique chez Montaigne

Par Louis Soubiale

Rien ne paraît plus audacieux à l’homme – devrait-on ajouter l’épithète moderne, comme pour caractériser ce type d’homme occidental enfanté par un XXe siècle techniciste, mécaniciste, en un mot, déspiritualisé – que de défier ce qui le transcende, même ce à quoi son entendement se dérobe, ne se souciant guère que sa raison soit enténébrée dans l’ineffable et l’inaccessible, que son Logos s’évapore dans l’immensité infinie du cosmos…