Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Livre. Marie à Paris

Facebook Twitter Email Imprimer

Livre. Marie à Paris

Ça se passe à Paris, mais ce n’est pas un guide touristique ni artistique : le Parisien se fait pèlerin à la Vierge Marie. Point n’est besoin pour lui d’aller à Lourdes ou au Puy, il aura le privilège de visiter vingt-deux églises ou ex-églises où la Vierge est honorée particulièrement. Il lui faudra peut-être un an. Bien sûr, il ira rue du Bac où la Vierge est apparue à sainte Catherine Labouré, mais beaucoup d’autres endroits se proposeront à lui pour prier en découvrant une apparition moins connue, ou en contemplant une œuvre d’art, ou encore en s’associant avec un autre lieu spirituel quelque part dans le monde.

Curieusement, la couverture de l’ouvrage montre un tableau qui n’a rien de local : exposé dans un musée de Vienne, il représente « les fiançailles mystiques du bienheureux Joseph Hermann avec la Vierge Marie ». Pourquoi ce choix de l’auteur ? Parce que la Vierge y est « merveilleusement belle » et que le lecteur est invité à contempler la gloire de Marie sous bien des aspects dans le livre qu’il a entre les mains. Il s’associera alors à tout un peuple de saints, de fondateurs, d’artistes dont les noms sont soigneusement cités, dont l’histoire est parfois racontée, et qui accompagneront le lecteur dans sa quête spirituelle. Tous les chapitres, ordonnés selon les dates des fêtes mariales de l’année liturgique, se terminent par une prière ou une méditation.

Tout cela n’empêche pas l’auteur de donner beaucoup de détails historiques et géographiques sur ces étapes parisiennes, et c’est bien un guide que nous lisons. Comme l’écrit dans sa préface Mgr de Moulins-Beaufort, évêque auxiliaire de Paris : « On apprend, on s’émerveille, on se réjouit d’avoir enfin un tel savoir dans la main ».

Marie à Paris, Philippe Bornet, préface de Mgr de Moulins-Beaufort, Guide, Via Romana, 165 p., 17 €

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

France

« Réveille-toi, ô toi qui dors… »

« Réveille-toi, ô toi qui dors… »

Par Claude Wallaert

C’est bien à nous, Français, qu’il s’adresse, cet homme intrépide ; il sonne la diane et nous encourage ! Son message est d’abord vibrant et stimulant comme un appel de trompette : ironie mordante, chronique moqueuse, galerie de portraits souvent cruels, nous avons droit à tout cela ; puis, la charge s’apaise, la mélodie se fait grave : une fois bien réveillés, nous sommes rappelés à nos devoirs de Français, et encouragés à relever la tête.