Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Les tribulations de Notre-Dame

Le 15 avril 2019, Notre-Dame de Paris flambe. Le 16 avril, Emmanuel Macron promet de la rebâtir « plus belle ». Le pire était à craindre.

Facebook Twitter Email Imprimer

Les tribulations de Notre-Dame

Didier Rykner, qui dirige La Tribune de l’Art, défenseur acharné du patrimoine et de la responsabilité de l’État, s’étrangle. Il va mener, aux côtés d’autres journalistes, experts, conservateurs, une bataille acharnée pour sauver Notre-Dame de la seconde catastrophe qui s’annonce, orchestrée par l’ignorance d’un État qui ne se repent pas du tout de son incurie qui a mené à l’incendie. Comment l’incendie a-t-il été possible ? Quelles décisions aberrantes ont manqué d’être prises ? Comment Hidalgo a-t-elle été en cette occasion encore plus lamentable qu’en d’autres ? Comment le chantier a-t-il été conduit, par qui, à travers quels labyrinthes de difficultés administratives et politiques ? Son livre raconte tout cela, avec la science de l’expert et la passion du journaliste, avec la bonne foi de celui qui a voulu rencontrer tout le monde, même ceux qu’il attaquait (à juste titre). Son livre raconte aussi les combats encore à mener pour que l’argent ne soit pas gaspillé (hélas…), pour que la date de réouverture exigée par Macron ne soit pas un obstacle aux fouilles, pour que l’évêché ne ruine pas l’édifice par ses choix artistique discutables, pour que les chefs-d’œuvre que contenait Notre-Dame, enfin, et ceux qui avaient déjà été dispersés et relégués dans les réserves, puissent être exposés dans un musée de l’Œuvre, magnifique projet qui n’existe que dans le cœur des fervents. Tout n’est pas encore perdu quand bien même et l’État et la Mairie de Paris font tout pour ne rien faire.

 

Didier Rykner, Notre-Dame, une affaire d’État. Les Belles Lettres, 2023, 266 p., 17,50 €.

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

Editoriaux

Schismes

Schismes

Par Philippe Mesnard

J’ai souvent souligné la parenté profonde entre Macron et le pape François, tous les deux révolutionnaires, autoritaires et populistes : leurs constants appels à abandonner le vieux monde, le mépris dont ils accablent ceux qui refusent le changement, leurs manières roides de tancer les récalcitrants, enfin leurs constantes invocations au peuple, qui saurait seul ce qui est bon pour lui et qu’eux seuls sauraient écouter. Tout cela est frappant et constant.