Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Jeanne d’Arc – Histoire et Dictionnaire de Philippe Contamine, Olivier Bouzy, Xavier Hélary

Facebook Twitter Email Imprimer

Jeanne d’Arc – Histoire et Dictionnaire de Philippe Contamine, Olivier Bouzy, Xavier Hélary

Il y a grand’pitié dans le royaume de France. L’année Jeanne d’Arc, pour le six-centième anniversaire de sa naissance, vient à point nommé. Le remarquable essai de l’académicien Max Gallo : Jeanne d’Arc Jeune fille de France brûlée vive, a donné le signal (voir Politique magazine n° 104) ; puisse-t-il donner le ton !

Les historiens Philippe Contamine, de l’Institut, Olivier Bouzy et Xavier Hélary, n’exposent pas, eux, un propos personnel, mais présentent des faits et documents, en nombre considérable. Cette somme magistrale sera désormais la référence, « incontournable » comme il se dit, de toute étude sur la Pucelle, sur ceux qui l’ont approchée de près ou de loin, et sur son époque. Les événements sont détaillés et analysés finement, de l’enfance de Jeanne au procès en nullité de sa condamnation, et l’étude se poursuit sur leur mémoire jusqu’à nos jours. Le plus grand intérêt vient du Dictionnaire, où l’on retrouve les personnages : Dieu, sainte Marguerite, Cauchon ou les plus falots protagonistes ainsi que certains de nos contemporains, les lieux, les documents, et tous les mots qui peuvent demander une explication ou une précision.

Les difficultés ne sont pas esquivées. Il reste des contradictions, somme toute mineures. Plus importantes sont les questions restées sans réponse, malgré l’abondance des témoignages, écrits, commentaires et théories. Ainsi sur les buts et les limites de la mission de Jeanne, l’intrusion du surnaturel dans l’Histoire politique, la responsabilité de l’Église, la passivité du roi, par exemple. Des pièces sont ajoutées aux dossiers, des avis contradictoires exposés, sans conclusion obligée.

L’intérêt pour Jeanne d’Arc a été permanent, mais divers selon les époques : relatif ou prétexte à littérature aux temps sans inquiétude (de la lourdeur de Chapelain aux ignominies de Voltaire), il ressurgit avec la crainte des lendemains. Son histoire, avec ou sans miracle, exceptionnelle ou exemplaire, manifeste que le pire n’est jamais certain et que l’improbable, même l’invraisemblable, est toujours possible.

Jeanne d’Arc – Histoire et Dictionnaire, de Philippe Contamine, Olivier Bouzy, Xavier Hélary, Robert Laffont, Bouquins, 1216 pages, 32 euros.

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

France

« Réveille-toi, ô toi qui dors… »

« Réveille-toi, ô toi qui dors… »

Par Claude Wallaert

C’est bien à nous, Français, qu’il s’adresse, cet homme intrépide ; il sonne la diane et nous encourage ! Son message est d’abord vibrant et stimulant comme un appel de trompette : ironie mordante, chronique moqueuse, galerie de portraits souvent cruels, nous avons droit à tout cela ; puis, la charge s’apaise, la mélodie se fait grave : une fois bien réveillés, nous sommes rappelés à nos devoirs de Français, et encouragés à relever la tête.