Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Il a bien parlé

Selon Michel Onfray, le Christ n’a pas existé (et Jean le Baptiste non plus, ni la ville de Nazareth).

Facebook Twitter Email Imprimer

Il a bien parlé

Selon sa vieille habitude (c’est la quatrième fois qu’il nous assène sa thèse, avec son tout récent Théorie de Jésus), il ne s’embarrasse pas trop de science et préfère virevolter avec trois concepts étiques et une bibliographie périmée comme une vieille danseuse de gymnastique rythmique pourvue de rubans crasseux et de cerceaux fendus. Le spectacle est pénible. Mais il a suscité une véritable réponse, sous forme de livre argumenté, tel celui que J.-M. Salamito fit paraître en 2017. Matthieu Lavagna, dont on connaît les talents d’apologète, a empoigné le(s) livre(s) d’Onfray, les a mâchés puis recrachés : Onfray ne démontre pas que Dieu n’existe pas (gênant, pour un athée), adhère à une thèse mythiste que les historiens compétents rejettent, méconnait tous les travaux scientifiques de ces 50 dernières années, ment effrontément sur les méthodes de la critique des sources historiques, produit des contresens grossiers sur les Évangiles, ne connaît pas l’histoire antique – ou plutôt choisit de l’ignorer… On est un peu confondu par tant d’ignorance péremptoire que Matthieu Lavagna démonte et dépiaute minutieusement : mais qu’est-ce qu’Onfray est allé faire dans cette galère ?! Théorie de Jésus ne prouve que deux choses : Onfray n’a rien lu de sérieux, il n’a même pas su lire les Évangiles, affirmant qu’il y manque nombre d’éléments qui, en fait, s’y trouvent ; et il préfère les apocryphes aux textes canoniques, trouvant les seconds moins crédible que les premiers. Lavagna s’en étrangle parfois de juste et scientifique indignation : Onfray, c’est du travail de sagouin. Alors que cette réponse est celle d’un homme qui s’est abreuvé aux bonnes sources (dont tous les historiens athées), d’un philosophe épris de logique, d’un catholique, enfin, qui bondit quand on accuse le Christ d’être antisémite et l’Église d’avoir répondu de méchantes fables. L’auteur démontre admirablement qu’Onfray dresse des épouvantails à sa mesure et selon ses aprioris puis nous demande de les trouver laids sans jamais avoir prouvé que ses simulacres correspondaient réellement à la réalité de ce qu’il attaque. On pourrait trouver assommantes tant de pages destinées à nous convaincre qu’Onfray vaticine, mais, en creux, cette réfutation est un vrai traité d’apologétique : ne boudons pas notre plaisir de voir Onfray étrillé et la vérité si bien servie.

 

Matthieu Lavagna, Libre réponse à… Michel Onfray. Non, le Christ n’est pas un mythe, Artège, 2024, 260 p., 18,90€

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

1v1.lol unblocked google sites unblocked bit life unblocked slope unblocked yohoho unblocked io games unblocked drive mad unblocked 1v1.lol unblocked io games krunker.io 1v1.lol
melbet megapari 1win giriş melbet giriş melbet giriş melbet melbet giriş onbahis giriş megapari

Inscription à la newsletter

Ne manquez aucun article de Politique Magazine !

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Politique Magazine ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !