Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Demain sera trop tard

Facebook Twitter Email Imprimer

Demain sera trop tard

Il est bon et utile de se renseigner sur les méthodes de celui qui a décidé de vous affronter. Si les Français avaient lu Mein Kampf quand il est paru, ils se seraient opposés à Hitler dès les années 30.

Les organisations islamiques internationales ont constitué des groupes de réflexion, avec des agences spécifiques. Notamment une organisation pour l’Éducation, les Sciences et la Culture, qui siège à Rabat et qui dépend de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) qui siège à Djeddah en Arabie Saoudite.

Un sommet s’est tenu au Quatar en 2000. Il en est sorti un document sur la stratégie de l’Action islamique culturelle à l’extérieur du monde islamique.

Ce document, sous quelque voile d’apparence irénique, est un vrai plan structuré de consolidation et d’’expansion de l’Islam, principalement en Europe et en France. Il s’agit d’insérer par la pression de la communauté, l’école et la langue, l’Islam partout avec habileté en jouant de tous les ressorts démocratiques. Prise en main de la jeunesse, utilisation de tous les droits pour exister culturellement, socialement, politiquement. C’est évidemment à lire. Ce texte a été publié par Benard Chupin à l’Atelier Fol’Fer.

Demain l’Islam en France, Bernard Chupin, Atelier Fol’fer, 109 p, 18,50 €

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés

France

« Réveille-toi, ô toi qui dors… »

« Réveille-toi, ô toi qui dors… »

Par Claude Wallaert

C’est bien à nous, Français, qu’il s’adresse, cet homme intrépide ; il sonne la diane et nous encourage ! Son message est d’abord vibrant et stimulant comme un appel de trompette : ironie mordante, chronique moqueuse, galerie de portraits souvent cruels, nous avons droit à tout cela ; puis, la charge s’apaise, la mélodie se fait grave : une fois bien réveillés, nous sommes rappelés à nos devoirs de Français, et encouragés à relever la tête.