Recevez la lettre mensuelle de Politique Magazine

Fermer
Facebook Twitter Youtube

Article consultable sur https://politiquemagazine.fr

Nouveautés Glénat

Facebook Twitter Email Imprimer

Nouveautés Glénat

Shadow Banking : « Engrenage »

Dans le premier tome, Mathieu Dorval est appelé par son ami Victor de la Salle vice-président et n°2 de la Banque centrale européenne (BCE). Ce dernier qu’il considère comme un père lui apprend que le dossier d’adhésion de la Grèce dans la zone euro a été faussé. Il en détient les preuves et confie la clef à Mathieu. Mais Victor de la Salle est peu après retrouvé mort. Mathieu est lui-même victime d’une agression armée. Il ne doit la vie sauve qu’à l’intervention inopinée de son ami Skull un hacker très affûté. Le deuxième tome de Shadow Banking s’ouvre sur une nouvelle agression de Mathieu dans les rues de Barcelone. Le jeune employé de banque a, en effet, dû quitter Paris pour rejoindre Maureen Lazslo, informaticienne surdouée et ancienne employée de la banque BRS. Elle seule pourra, d’après Skull à la limite de ses compétences, casser les verrous de la clé USB et ainsi prouver autant les manipulations bancaires passées et en cours que l’innocence de Mathieu Dorval. Mais ce dernier est toujours poursuivi par les assassins de Victor de la Salle. Ils veulent toujours lui faire porter le chapeau…

Ce deuxième tome est à l’image du premier : fidèle à l’esprit bancaire, ses techniques et son jargon ; haletant dans un scénario bien léché malgré quelques petites imperfections et surtout la grosse ficelle de la petite amie de Mathieu qui n’est pas celle que l’on croit… Une chose est certaine : le lecteur sort renforcé dans ses convictions. Oui le système bancaire est un milieu d’impitoyables requins. Et l’on se dit que le Shadow Banking, sorte de système bancaire parallèle, a de beaux jours devant lui.

Shadow Banking – Tome 2 – Engrenage – E. Corbeyran- F.Bagarry et E. Chabbert – Editions Glénat – 48 pages – 13,90 euros

Kertsen, tome 2

501 KERSTEN T02[BD].indd

Dans le premier tome intitulé « Pacte avec le mal » (https://www.politiquemagazine.fr/nouveautes-glenat/) et sorti au début de l’année 2015, Pat Perna et Fabien Bédouel faisaient découvrir au grand public le personnage de Félix Kersten, médecin personnel du Reichsführer Adolf Himmler.

Le tome 2 « Au nom de l’Humanité » s’ouvre sur l’opération Anthropoid qui a conduit le 27 août 1942, à l’assassinat à Prague de l’Obergruppenführer Reinhard Heydrich, adjoint d’Himmler avant d’effectuer un saut dans le temps, jusqu’en 1948, au consulat des Pays-Bas en Suède où est convoqué Peter Sichel. Ce dernier a rendez-vous avec M. Posthumus qui est chargé, par son gouvernement de faire toute la lumière sur les faits et gestes de Kersten pendant la Seconde guerre mondiale. Ce dernier est-il vraiment digne d’obtenir la nationalité suédoise ? Le médecin du Diable a-t-il vraiment sauvé des vies comme il l’affirme ? C’est une véritable enquête à laquelle se livre le professeur N.W. Posthumus, directeur de l’Institut hollandais de documentation de guerre. A travers elle et la narration très fluide des auteurs, on découvre que le successeur d’Heydrich, Ernst Kaltenbrunner, se révèle particulièrement dangereux et sournois, qu’il fait surveiller de près Kersten et tente même de le faire assassiner. L’intervention du très jeune colonel Walter Schellenberg, chef du contre-espionnage nazi, lui vaut la vie sauve. Et Kersten peut ainsi négocier avec Himmler la libération de nombreux détenus, en majorité juifs. Mais il reste à trouver les preuves…

Avec un sens du détail et de la vérité historique très affûté, Pat Perna et Fabien Bédouel retiennent l’attention du lecteur jusqu’à la dernière page. Ce second tome, qui clôt ce polar historique est à la hauteur du premier : haletant et captivant.

Kersten, médecin d’Himmler. Tome 2 : « Au nom de l’Humanité » – Pat Perna et Fabien Bédouel – Editions Glénat – 48 pages – 13,90 euros.

Facebook Twitter Email Imprimer

Abonnez-vous Abonnement Faire un don

Articles liés